Ma passion

mercredi 4 novembre 2015
par  J.-P. Mourayre

MA PASSION

Assister l’autre pour qu’il naisse à lui-même un peu comme une sage-femme du "oser être soi".

Comme la maïeutique, le coaching c’est faire accoucher.

Socrate dit : “Mon art de maïeutique a les mêmes attributions générales que celui des sages-femmes. La différence est qu’il délivre les hommes et non les femmes et que c’est les âmes qu’il surveille en leur travail d’enfantement, non point les corps”

Le coach à travers des questions amène le coaché à se représenter sa situation et à identifier les éléments de réponse au problème posé.

Le coach ne décide pas à la place de la personne, ne fait pas à sa place. Tel Socrate, il guide sa réflexion avec des questions.

Et c’est cela qui me passionne dans le coaching, c’est la liberté qui est laissée au coaché !


Navigation

Articles de la rubrique

  • Ma passion